Vous êtes ici

Santé : les infirmiers en pratique avancée formés dès septembre

Dans un communiqué de presse publié le 19 juillet, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation saluent la reconnaissance officielle de la pratique avancée infirmière.

infirmière

Ce nouveau métier, qui existe déjà aux Etats-Unis, en Angleterre ou encore au Canada et qui est encadré par le décret n° 2018-629 du 18 juillet 2018, permettra aux praticiens d’avoir des compétences élargies par rapport aux infirmiers diplômés d’Etat ; parmi elles, des actes de soins qui sont habituellement l’apanage des médecins.

Le gouvernement envisage d’étendre la pratique avancée à d’autres professions paramédicales.

Qu’est-ce que la pratique avancée infirmière ?

L’infirmier en pratique avancée (IPA), véritable « super infirmier », aurait des « compétences élargies par rapport à celles de l’infirmier diplômé d’Etat » annonce le décret.

Les IPA pourront « notamment suivre (avec leur accord) des patients confiés par un médecin de l’équipe de soins au sein de laquelle ils exerceront, sur la base d’un protocole d’organisation établi pour préciser les modalités de leur travail en commun ».

Trois domaines d’intervention pour l’IPA

L’infirmier en pratique avancée pourra choisir parmi les trois domaines suivants :

  • Pathologies chroniques stabilisées, prévention et polypathologies courantes en soins primaires
  • Oncologie et hémato-oncologie
  • Maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale

L’IPA sera notamment habilité à :

  • Conduire un entretien avec son patient, retracer ses antécédents médicaux et procéder à son examen clinique
  • Effectuer des activités de prévention ou de dépistage qu'il juge nécessaire
  • Effectuer des actes techniques
  • Prescrire des médicaments ou dispositifs médicaux non soumis à prescription médicale obligatoire
  • Etc.

Un nouveau diplôme pour une pratique inédite

Les premiers étudiants infirmiers en pratique avancée seront accueillis dès le mois de septembre, dans l’une des 10 universités accréditées et dont la liste sera diffusée dans les jours prochains.

Cette formation sera sanctionnée par l’obtention d’un nouveau diplôme d’Etat reconnu au grade de master.

La pratique avancée bientôt ouverte à d’autres professions

Les ministres de la Santé et de l’Education ont confirmé l’étendue prochaine de la pratique avancée à d’autres professions paramédicales.

L’objectif premier est surtout d’obtenir une « amélioration de l’accès aux soins et un meilleur service rendu aux usagers, particulièrement à ceux atteints de maladies chroniques ».

Source : www.previssima.fr