Vous êtes ici

Télémédecine : les téléconsultations accessibles pour tous le 15 septembre 2018

À l’heure où le télétravail se pratique de plus en plus, et différentes manières de lier la technologie au travail émergent, c’est au tour de la télémédecine d’arriver dans l’Hexagone. Mais pour cela le projet doit encore être validé au mois de mai 2018, avant que la télémédecine ne soit accessible à tous au plus tôt le 15 septembre 2018.

télémedecine


Télémédecine : un accès à tous dès septembre 2018 ?

La France fait un pas de plus vers la généralisation de la télémédecine. Elle pourrait même être mise en place avant fin septembre 2018. Le 17 avril 2018, les syndicats et la Cnam ont réussi à trouver un terrain d’entente permettant de débloquer la situation. Mais pour faire de la télémédecine une réalité, des accords doivent encore être signés entre la Cnam (Caisse nationale d’assurance-maladie) et les cinq syndicats de médecins. Les votes visant à faire valider le texte se dérouleront durant la deuxième quinzaine de mai 2018.

Les téléconsultations permettent de consulter un médecin à distance par vidéoconférence. Le tarif d’une consultation sera de 25 euros pour un médecin généraliste et pour un médecin spécialiste les frais monteront à 30 euros. Les frais  seront remboursés. Les médecins experts dont les services sont requis par un de leurs confrères pour une expertise simple seront rémunérés 12 euros et pour une expertise complexe le tarif est fixé à 20 euros. Le médecin ayant recours à l’expertise d’un confrère obtiendra un forfait de 50 euros pour les dix premières demandes, puis les tarifs passeront à 5 euros par demande. Le forfait annuel qui permettra aux médecins de s’équiper sera de 525 euros alors que les médecins en réclamaient minimum 1000 euros.

La télémédecine, une pratique qui fait déjà ses premiers pas

La télémédecine est une pratique encouragée par le texte écrit et n’oblige en rien le médecin d’y avoir recours. Mais on note déjà l’arrivée de téléconsultation en France. L'opticien Krys Group ouvre le bal avec la télé-ophtalmologie en partenariat avec la plateforme de télémédecine MédecinDirect.

Dans le cadre de ce partenariat, Krys va se charger de mener les examens oculaires des clients au sein de ses boutiques et aura ensuite la validation d'un ophtalmologue partenaire dans un délai réduit, épargnant ainsi au client une visite chez l'ophtamlogue au sens propre. Le délai pour obtenir une ordonnance pour la fabrication de lunettes s'en trouve réduit : 15 jours au lieu de 6 mois habituellement. Ce dispositif permet également aux patients vivant loin d'un cabinet d'ophtalmologue d'avoir plus facilement l'accès à des équipements optiques.

Source : www.economiematin.fr